Pourquoi le marché automobile marocain a calé en avril 2019 ?

Petit coup de mou pour l’automobile. En ce mois d’avril, le marché automobile marocain a connu un très net recul : - 49%. Une baisse qui s’explique en partie par l’arrêt des crédits automobiles à taux zéro.

Un réajustement qui fait mal !

Ce n’est un secret pour personne. Les effets
après salon Auto Expo de l’année dernière commence à se faire sentir. Les prévisions
se trompent rarement et même si le marché affichait de beaux résultats au mois
de mars pour l’attentisme de période avant, la triste réalité l’a bel et bien
rattrapé avec une baisse de – 49 % !

Ce réajustement concerne principalement les ventes des véhicules particuliers (VP)
étant donné que les ventes des utilitaires légers (VUL) réussissent à tirer avec
brio leur épingle du jeu en enregistrant une hausse de +36,77% pour ce 4e mois
de l’année.

On remarque en revanche un recul général des ventes VP+VUL de
-12,7% avec quelques 52.948 nouvelles immatriculations contre 60.650 pour la
même période l’année dernière.

Pas de changement pour le classement des 10 premières marques vendues au Maroc, bien
que les résultats soient pour la plupart d’entre peu réjouissants. Les marques
les plus touchées sont : Ford, Nissan et Fiat alors que Citroën, Peugeot et Hyundai s’en tirent pas mal avec
des ventes qui sont au-dessus de la moyenne du marché !