Partenariat entre Vivo Energy et Engen Holdings

Le réseau de stations-service de Vivo Energy s’élargit aujourd’hui en Afrique, passant de 15 à 23 pays, avec 230 nouvelles stations-service. Avec de nouvelles opportunités pour les activités Commercial, Mines et Lubrifiants, Vivo Energy renforce sa position de plus grand détaillant indépendant panafricain de carburants et lubrifiants, largement en tête par rapport à ses concurrents.

Vivo Energy plc (« Vivo Energy ») conclut une transaction avec Engen
Holdings (Pty) Limited (« Engen » ou « EHL »). Cette transaction ajoute au réseau de Vivo Energy 8 nouveaux pays et 230 stations-service de l'enseigne Engen, portant le nombre total de stations-service du réseau à plus de 2 000, sur 23 marchés africains. Pour Vivo Energy, les nouveaux marchés sont les suivants : Gabon, Malawi, Mozambique, Réunion, Rwanda, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe. Les opérations d'Engen au Kenya (où Vivo Energy exerce déjà ses activités) font aussi partie de la transaction, représentant le neuvième pays.

 

La contrepartie pour la transaction comprend l’émission par Vivo Energy de
63,2 millions de nouvelles actions et 62,1 millions de $ au comptant.
L’élément au comptant de la contrepartie a été financé en puisant dans les
facilités de crédit multidevises de Vivo Energy.  Une fois les actions émises, Engen détiendra environ 5% des parts de Vivo Energy.

 

Christian Chammas, PDG de Vivo Energy, a déclaré que cette transaction : « ouvre
un nouveau chapitre important pour Vivo Energy, avec l’accueil de
300 nouveaux employés, l'ajout de huit nouveaux pays à notre réseau et
l’augmentation de notre marché cible d’environ 160 millions, soit environ
36% du continent africain
. »

 

Les résultats financiers 2018 du Groupe ciblé seront semblables à ceux de 2017. Il est prévu que l’augmentation des volumes de carburant, à laquelle le segment commercial a fortement contribué, soit compensée par la baisse des marges. Vivo Energy fournira des indications pour l’exercice complet 2019, y compris les
10 mois de contribution prévisionnelle des nouveaux marchés Engen, avec
l'annonce de ses résultats pour l’exercice complet le 6 mars 2019. 

  

EHL conserve ses intérêts dans Engen Petroleum Limited (son activité et sa
raffinerie en Afrique du Sud) et ses activités à l'Île Maurice, au Botswana, au
Ghana, en Namibie, au Swaziland et au Lesotho, qui ne font pas partie de la
transaction. Vivo Energy continue à évaluer les activités d’Engen en République
démocratique du Congo (RDC), dans l’attente d’un accord entre Engen et le
gouvernement de la RDC concernant le transfert des intérêts de la filiale
d’Engen en RDC.