Mercedes Classe C Cabriolet, étoile filante !

Dévoilée en première mondiale au dernier salon automobile de Genève, cette version cabriolet du coupé Classe C est la première de l’histoire de ce modèle. Nouvelle venue sur le marché des découvrables, avec comme principales concurrentes l’Audi A5 cabriolet et la BMW Série 4 coupé/cabriolet, cette quatre places gracieuse, pratique et performante a de nombreux atouts pour séduire.

Son design sportif et racé est inspiré en partie de la récente S. Sa capote en toile, souple et rapide, se démarque des toits rigides escamotables, et intègre en option une troisième couche intermédiaire dite acoustique. Celle-ci, lorsque la capote est fermée, offre un niveau sonore proche d’un coupé à toit acier. La C Cabriolet isole également efficacement ses occupants des courants d’air, grâce au pare-vent automatique Aircap et au chauffage de nuque Airscarf (tous les deux en option) pour rouler cheveux au vent été comme hiver. De quoi rassurer les frileux !
Côté conduite, le constructeur allemand promet « plus de motricité, plus de plaisir et plus de stabilité » et ce grâce à la transmission intégrale 4Matic de son cabriolet. Sous le capot, Mercedes offre une large gamme de motorisations. Deux variantes diesel sont notamment proposées, développant 170 ou 204 chevaux. Enfin, le volume de coffre est de 285 litres capote ouverte, 360 capote fermée, modulable néanmoins grâce aux dossiers rabattables de la banquette. Raison de plus pour voyager léger.