Comment protéger ses roues grâce à l’impression 3D ?

Les ingénieurs Ford ont développé des écrous antivol de roue uniques en utilisant la technologie d'impression 3D. En collaboration avec EOS, leader dans ce secteur, Ford a conçu des écrous à partir de la voix du conducteur.

Alors que les systèmes de sécurité automobile
deviennent de plus en plus sophistiqués, les voleurs ciblent plutôt les pièces
automobiles, y compris les jantes. Une méthode pour dissuader les voleurs
consiste à utiliser des écrous antivol, sur chaque roue, qui nécessitent un
adaptateur spécial ou une clé pour les déverrouiller. Mais même ceux-ci ne sont
pas invulnérables.

"Il n'y a pas pire expérience
pour un conducteur que de retrouver sa voiture avec les quatre roues disparues.
Grâce à ces écrous antivol uniques, les voleurs ne pourront plus sévir.
Sécuriser les roues et proposer davantage de pièces personnalisées est une
preuve supplémentaire de l'importance grandissante de l'impression 3D pour le
secteur automobile." 
Déclare
Raphael Koch, ingénieur chez Ford Europe.

 

Des écrous qui prennent la forme de votre...voix

Comme l'iris ou une empreinte digitale, la voix d'une
personne peut être utilisée comme une source d'identification biométrique
unique. Les ingénieurs enregistrent la voix du conducteur, par exemple en lui
faisait dire quelque chose comme "Je conduis une Ford Mustang", et
utilisent un logiciel pour convertir cette onde sonore singulière en un motif
physique imprimable. Ce motif est ensuite transformé pour être arrondi et
utilisé comme modèle pour l'indentation et la clé de l'écrou.

L'écrou et la clé sont ensuite conçus d'une seule
pièce, puis imprimés en 3D à l'aide d'acier inoxydable résistant aux acides et
à la corrosion. Une fois terminés, l'écrou et la clé sont séparés, avant
d'apporter une dernière couche de ponçage nécessaire pour les rendre prêts à
l'emploi.

La conception intègre également une sécurité empêchant
l'écrou d'être cloné ou copié. Les nervures inégalement espacées à l'intérieur
de l'écrou et les échancrures empêchent un voleur de faire une empreinte du
motif, la cire utilisée se cassant lorsqu'elle est retirée de l'écrou.

Outre la voix du conducteur, les écrous peuvent
représenter des motifs spécifiques, comme le logo Mustang ou les initiales du
conducteur. Le design pourrait également reprendre les contours d’un célèbre
circuit.

Généraliser l'utilisation de l'impression 3D

L'impression 3D offre une flexibilité de conception
qui permet de réduire le poids, améliorer les performances et créer des pièces
impossibles à concevoir avec les méthodes traditionnelles. Depuis plus de 30
ans, Ford accroit son utilisation de l'impression 3D pour fabriquer des pièces
prototypes qui contribuent à réduire le temps de développement des nouveaux
véhicules.

Ford a également utilisé cette technologie pour créer
des pièces pour les Ford GT, Focus et Mustang Shelby GT500, et fabriquera de
plus en plus de pièces imprimées en 3D. Certaines pièces spéciales sur mesure
sont également imprimées en 3D, y compris le collecteur d'admission dans le
Hoonitruck de Ken Block ou encore les volets de refroidissement sur la M-Sport
Ford Fiesta du championnat du monde des rallyes.

Sur les chaînes de production Ford, l'impression 3D
est utilisée pour créer des outils de chaîne de montage jusqu'à 50% plus
légers, ce qui rend les tâches répétitives moins stressantes physiquement et
contribue à améliorer la qualité de fabrication. Étant donné que bon nombre de
ces outils sont en nylon, Ford a introduit un programme de recyclage qui
transforme les vieilles pièces imprimées en 3D et les plastiques des zones de fabrication
en nylon recyclé à 100%. Ford crée également des équipements de sécurité
imprimés en 3D, tels que des manchons de protection pour les outils rotatifs
utilisés sur la chaîne de production, qui empêchent les opérateurs de subir des
blessures aux doigts et aux bras.