Bonne reprise des ventes d’automobiles en mars 2019

Le marché de l’automobile se porte plutôt bien. Les ventes cumulées pendant les 3 premiers mois de 2019 sont en augmentation de 6,14% en glissement annuel.

Le mois de mars a porté chance aux concessionnaires qui ont connu
un début d’année plutôt difficile. Selon les dernières statistiques fournies
par l’Association des Importateurs de Véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes
totales de voitures neuves au Maroc se sont établies à 16.445 unités en mars 2019. Un chiffre en évolution de 32,28%
par rapport
au même mois de 2018.

Les ventes de véhicules particuliers (VP) se sont nettement améliorées.
Elles ont atteint 14.978, contre 11.313 en mars 2018 (+32,4%). L’utilitaire
(VUL) s’en sort lui aussi bien, avec 1467 ventes contre 1119 lors du même mois
de l’année précédente (+31,1%).

Ce progrès s’est répercuté notamment sur le nombre de ventes cumulées. Au 1er trimestre,
40.643 véhicules ont été immatriculés, contre 38.292 en 2018 (+6,1%)
. Le nombre
de VP commercialisés durant les 3 premiers de cette année est de 36.812 (35.484
au 1er trimestre 2018). Celui de VUL écoulés est de 3.831 (2808 au 1er
trimestre 2018).

 
Des performances dues au bon comportement du Groupe Renault et Sopriam

 

Leader du marché, le Groupe Renault maintient sa position. En
mars, Dacia a écoulé 4.719 voitures,
contre 3.530 au même mois de 2018 (2.915 en février 2019). En cumulé, ses
ventes sont de 11.258 unités, atteignant le même cap que celui de 2018 (11.329
ventes). Dacia rafle 30,58% de la part de marché des véhicules particuliers. Renault
arrive en 2e position avec 3096 automobiles
vendus, contre 1652
en mars 2018 (1010 en février 2019). Ses ventes au 1er trimestre ont atteint
5.367 unités, contre 5.049 au 1er trimestre de 2018. Sa part de marché actuelle
est de 14,58%.

Pour sa part, Sopriam, importateur et distributeur des marques Peugeot, Citroën et DS, poursuit ses
performances
. Les ventes de ces 3 marques ont augmenté de 82% par
rapport à mars 2018.

Peugeot arrive en 3e position, avec une part de marché de 9,8% au 1er
trimestre 2019 grâce à 3037 voitures
écoulées
Citroën, pour sa part, double ses ventes par rapport au 1er trimestre 2018

 (1.962 contre 1.180) et détient une part de marché de 6,3%.

Cette reprise des ventes s’explique en grande
partie par la fin de l’attentisme qui caractérise
la période
pré-salon « Auto-Expo ». Les acheteurs ayant conservé leurs budgets
pour découvrir les offres attractives de la période bisannuelle de
l’automobile.