20e Rally du Maroc… une édition à consommer sans modération !

KTM, Husqvarna, Honda, l’ordre du podium final du Championnat du Monde F.I.M. des Rallyes Tout-Terrain 2019 Constructeur se jouera lors du Rallye du Maroc, du 03 au 09 octobre 2019, de Fès aux dunes de Merzouga, en passant par Errachidia et Erfoud ! Si Sam Sunderland (Red Bull KTM Factory Racing) est d’ores et déjà sacré, le suspens reste entier pour la 2e et 3e place entre Andrew Short (Red Bull KTM Factory Racing), Kevin Benavides (Monster Energy Honda Team) et Luciano Benavides (Red Bull KTM Factory Racing). Jose Ignacio Cornejo (Monster Energy Honda Team) et Joan Barreda (Monster Energy Honda Team) sont toujours dans la course au podium !

Suspens autour du Top 10 !

Adrien Van Beveren (Yamaha Rally team), Pablo Quintanilla (Red
Bull KTM Factory Racing), Oriol Mena (Hero Motorsports Team Rally) et Laïa Sanz
(Red Bull KTM Factory Racing)donneront le maximum pour conserver leurs places
dans le Top 10.

Toby Price
(Red Bull KTM Factory Racing), le vainqueursortant, Ricky BrabecUSA (Monster
Energy Honda Team), Matthias Walkner AUT (Red Bull KTM Factory Racing), Paulo
Gonçalves (Hero Motorsports Team Rally)ou encore Xavier de Soultrait FRA (Yamaha
Rally team)tenteronteuxd’yaccéder.

En Auto, la victoire finale de la Coupe du Monde F.I.A. des
Rallyes Tout-terrain 2019 se jouera au Rallye du Maroc, entre Nasser Al-Attiyah
(Toyota Gazoo Racing), vainqueur de cinq Rallye du Maroc et de deux Dakar, et
Stéphane Peterhansel (Mini John Cooper Works Rally), 13 Dakar à son
actif ! 

 

De la 3e à
la 10ème place, tout est possible !

De Yazeed Al Rajhi (Toyota Hilux Overdrive) à FedorVorobyev
(Can-Cam Maverick X 3), 12 pilotes se tiennent en 17 points, avec entre
autres Vladimir Vasilyev (Toyota Hilux Overdrive), Jakub Przygonski (Mini John
Cooper Works Rally) et Bernhard TenBrinke (Toyota Gazoo Racing).

D’autres lauréats du Dakar seront présents sur le Rallye du
Maroc, notamment Nani Roma, avec le team Borgward, Carlos Sainz (Mini John
Cooper Works Rally) et Giniel De Villiers (Toyota Gazoo Racing).

Il n’a pas gagné le Dakar, pas encore… Il est double champion
du monde de Formule 1, double vainqueur des 24 heures du Mans, champion du
monde WEC… Bienvenue à Fernando Alonso (Toyota Gazoo Racing) sur le Rallye du
Maroc !

 

Facile et pas cher, ce
sont les SSV qu’ils préfèrent…

Le nombre d’inscription SSV est doublé par rapport à 2018
avec notamment un contingent impressionnant du team South Racing.

Le nombre de quad inscrit reste stable. Rafal Sonik sur
Yamaha Raptor, ancien vainqueur du Dakar, fait figure de favori à la victoire.

Au total, une trentaine de nationalités seront représentées,
soit une augmentation de 30%, par rapport à 2018.

L’organisation du Rallye du Maroc tient d’ores et déjà à
remercier tous les concurrents qui lui ont fait confiance : pilotes Elite,
T2, T3, co-pilotes, semi-pros, amateurs, néophytes… Une mixité dans le strict
respect de l’esprit de l’épreuve.