Menu
salon auto expo 2018 : bilan

Salon Auto Expo 2018 : Bilan positif !

Véritable rendez-vous populaire incontournable, Auto Expo 2018 s’est achevée une fois encore sur une note résolument optimiste, avec des moments forts, des rencontres prestigieuses et des offres inédites permettant d’anticiper sur des retombées positives à même de relancer l’activité du secteur.
Une rencontre marquée par l’innovation, la convivialité, la promotion et le développant des espaces d’exposition, de rencontre, de détente et de parkings beaucoup plus importants qui répondent cette année au niveau élevé de fréquentation.

Plus de 210.000 visiteurs (contre 150.000 2014 et 195.000 en 2016), venus à 87,5% de Casablanca et des villes proches (Rabat, Mohammedia et El Jadida), ont pu amplement apprécier les efforts réalisés cette année en termes d’espaces, d’aménagements et de communication.
Les dernières générations de modèles, toutes marques confondues, ont été largement plébiscitées par les visiteurs qui, devant l’embarras du choix, n’ont pas hésité à solliciter conseil auprès d’une force de vente omniprésente.
Des argumentaires commerciaux convaincants ont induit un intérêt grandissant des visiteurs pour les véhicules hybrides lors de cette manifestation permettant ainsi de relancer leur commercialisation.
Pour leur part, les 6 tables rondes thématiques (diffusées en direct sur la toile) et animées par des experts de renom, ont permis de relancer des débats ouverts et constructifs en vue de définir les priorités et de contribuer à alimenter la feuille de route de l’AIVAM.
L’AIVAM vous donne alors rendez-vous pour la 12e édition de 2020 qui vous réservera certainement de nouvelles performances et des offres promotionnelles à la hauteur des attentes du marché marocain.

Prévisions de croissance

Face aux prévisions de croissance sectorielles relativement modérées (3% à 5%), à une concurrence de plus en plus vive induisant les concessionnaires à revoir à la baisse leurs marges et aux fluctuations à la hausse de l’Euro (5,6% en un an) principale devise d’importation, à la veille d’Auto Expo 2018, les opérateurs ont préféré rester vigilants en effectuant des projections plutôt prudentes.
A fin mars de cette année, seulement 38.292 véhicules ont été commercialisés contre 41.837 sur la même période de l’année 2017. Soit un net recul des ventes de l’ordre de 8,47% touchant l’ensemble des segments et qui s’explique notamment par un repli de la demande renforcée par un certain attentisme de la part des acheteurs potentiels tablant sur une meilleure tarification lors du salon. En effet, l’enquête réalisée confirme que 80% des visiteurs préfèrent attendre patiemment Auto Expo pour acheter leur véhicule.
Lors de ce mois d’avril, qualifié de « mois salon », la reprise ne s’est pas faite attendre puisque à fin avril 2018, 56176 véhicules neufs ont été commercialisés contre 50.961 pendant la même période en 2017, ramenant ainsi la croissance cumulée à 11,29% par rapport à la même période de l’année dernière.
Cependant, l’engouement suscité par cette édition est de bon augure et permet de tabler sur une reprise imminente dans l’attente des confirmations des carnets de commandes, des déblocages de crédits et des immatriculations des véhicules acquis.
En dépit d’une conjoncture relativement défavorable et au terme de cette 11ème édition, les ventes isolées ont affiché une progression de 14,13% par rapport à celles du mois du salon de 2016 qui elles-mêmes avait évolué de 32,67% par rapport au mois d’Auto Expo 2014.
Cependant, comparativement aux ventes cumulées exceptionnelles suite au salon de 2016 qui ont évoluées de 32,67% par rapport à celui de 2014, cette année les ventes se sont inscrites en baisse avec -10,16%.

Nette reprise pour les organismes de financement

Pour leur part, les organismes de financement, partie prenante essentielle dans le salon, tablaient sur une nette reprise suite à un ralentissement de leurs encours crédits à fin mars (3,1% contre 4,5% pour 2017).
Les sociétés de crédit semblent renouer avec la croissance de leur production consécutive aux performances enregistrées dans le financement des véhicules neufs. Les réels impacts du salon sont à confirmer dans l’attente des dossiers en cours de traitement et des statistiques de l’APSF.
S’agissant des ventes de voitures hybrides, les mesures incitatives (droits de douane de 2,5% au lieu de 17,54% et exonération de la vignette), n’ont pas donné en 2017 les résultats escomptés, freinées notamment par les prix élevés proposés, les habitudes d’achat et le manque d’information des acheteurs. En revanche, pour y remédier et ancrer ce type de véhicule dans les moeurs, des efforts soutenus d’information ont été développés par la force de vente des distributeurs.
Pour sa part, l’AIVAM a d’ores et déjà entrepris plusieurs initiatives auprès de la puissance publique pour dynamiser davantage cette catégorie de véhicule (TVA verte, réseau de bornes de recharge….).


There is no ads to display, Please add some
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Pour les prix des voitures, référez-vous au Guide D'Achat

Désolé, aucun commentaire pour le moment.

Laissez un commentaire

Qui sommes-nous ?

Marok OTO est le site de référence du marché automobile au Maroc. Dédié aux mordus du volant professionnels et amateurs, Marok OTO est la vitrine de l’univers mécanique et votre conseiller expert auto/moto.

Nos partenaires

Contactez-nous